You are currently viewing Université Transurfing 2021 – Dernière ligne droite

Université Transurfing 2021 – Dernière ligne droite

Il y a, dans la pratique de Transurfing, une particularité qui nécessite d’être souvent reclarifiée, afin d’éviter les tâtonnements du départ. Certains restent confus. C’est que prendre la direction de sa réalité nécessite ET de la détermination en action ET du lâcher prise. Comment combiner les deux ? Comment opérer ces deux mouvements qui peuvent sembler contraire ? C’est l’histoire de la main d’acier dans le gant de velours, tout simplement. A moins que ce ne soit le contraire ? Ou les deux à la fois ?
 
L’esprit cherche à contrôler la réalité, il fait cela sans cesse et sans se fatiguer. Si on saisit mal la question qui se pose ici, les résultats ne sont pas au rendez-vous. Ou pas les résultats que l’on attend. C’est pour cette raison que nous préfèrons parler de direction de sa réalité plutôt que de gestion, qui reste très « mental ». Appréhender la pratique de Transurfing en terme de gestion est peut-être ce qui induit en erreur, et perd les « jeunes » transurfeurs que nous sommes.
 
Les co-créateurs quantiques que nous sommes tous, alors que nous créons à chaque instant et depuis toujours mais n’en sommes conscients que depuis peu – ont tout intérêt à offrir à leur pratique de cette souplesse qui est la qualité première à développer. Vouloir oui, mais point trop, savoir retourner le gant. Etre à la fois intentionnel, mais laisser à la réalité le temps de se conformer, temps pendant lequel il est primordial de rester « aligné » faute de quoi, on envoie une commande contraire..
Les émotions … 
 
En ce qui concerne les inévitables mouvements intérieurs, réactions émotionnelles naturelles aux situations rencontrées, ce terme de gestion est presque à bannir.
 
Comment réussir à gérer quelque chose qui par nature bouge tout le temps, et qui a intérêt d’ailleurs à bouger ?
 
Ca n’a aucun sens, pourtant l’esprit cherche à faire cela. Faute de laisser tranquillement les émotions s’exprimer et nous traverser, nous faisons en sorte que les plus polarisées d’entre elles, plutôt que de se dissoudre, viennent s’agglutiner et créer des potentiels en excès.
 
Gérer ses émotions, tel qu’on nous a appris à le faire, consiste souvent à les réprimer, ce qui les emprisonne, les amplifie et surtout, finit par nous empoisonner, vibratoirement parlant. Vous avez consciemment commandé du bien-être mais dès que les choses ne se passent pas comme vous vous attendiez à ce qu’elles se produisent, l’esprit s’en trouve contrarié et l’émotion pointe le bout de son nez. Soit vous accueillez, ressentez, exprimez, et lâchez. Soit vous vous accrochez… Mais quand vous ne laissez pas vos émotions s’exprimer, c’est une autre commande que vous envoyez… et l’alignement se fait autour de cette dernière. Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime, colore notre vibration. Tout ce à quoi je résiste se renforce… Il y des sagesses à réfléchir et réfléchir encore.
 
Puissions-nous mettre ces temps de repos et de villégiature à profit pour observer tout ce manège intérieur, et prendre sur lui ET du recul ET du pouvoir.
 
VENEZ AVEC NOUS EN GROUPE FAIRE CE BEAU TRAVAIL DE LIBERATION ET D’APPRENTISSAGE DE L’EXPRESSION DE VOS EMOTIONS DANS LE BUT DE CO-CREER PLUS LIBREMENT VOTRE REALITE !

Une thématique évidente pour cette édition 2021 " le monde d'après " : La danse, le corps, la musique, le mouvement ... se retrouver ensemble !