Vadim Zeland – Covid19
Vadim Zeland - Covid19 - Message 2

Vadim Zeland – Covid19

QUE SE PASSE-T-IL ?

Sur son compte officiel Facebook, Vadim Zeland nous fait part de ce 1er message sur le situation actuelle mondiale en ce 21 Mars 2020. (https://www.facebook.com/vadim.zeland.official)

« Rien de spécial ne se passe. Quoiqu’il en soit, ce n’est pas plus terrible que les crises que nous avons traversées depuis le début des années 2000. Vous ne pensez pas que la situation actuelle est liée à un quelconque fléau du XXIe siècle, n’est-ce pas ? Il ne s’agit pas de la maladie en général, mais de l’économie et en partie de la politique.

Bien sûr, la prétendue « pandémie » est portée à nos oreilles et présentée artificiellement… c’est le projet de quelques uns qui sont très compétents dans les COMMUNICATIONS MÉDIATIQUES DE MASSE. En fait, ce n’est même pas une épidémie. Plus d’un demi-million de personnes meurent chaque année de la grippe saisonnière dans le monde. Pourquoi personne ne se souvient d’eux et pourquoi cela ne nous effraie pas ?

Ce n’est pas une maladie humaine, c’est une maladie économique. Le virus n’est qu’une cause et une distraction. La crise économique mondiale est attendue depuis longtemps. Maintenant, elle a été activée. Ils l’ont fait exprès. Qui exactement et dans quel but, nous ne le saurons jamais. Mais il y a évidemment des sociétés transnationales et des « maîtres de l’argent » derrière tout cela.

La Chine est devenue involontairement otage, mais elle s’en est vite sortie – elle ne veut pas être malade, elle veut travailler. L’Europe semble écouter les marionnettistes invisibles et continue à être malade du mieux qu’elle peut. (L’Italie est un cas particulier, les Italiens sont très communicatifs.) La Russie, en regardant le reste du monde, est également en train de devenir malade, mais d’une manière ou d’une autre, elle ne va pas très bien. Ceux qui en tirent profit et qui ont commencé tout cela, ne se plaignent pas de leur santé et restent dans l’ombre.

Donc, en bref, c’est tout. Il n’y a pas de raison de s’inquiéter, car malgré le chaos apparent, le processus est géré, et ceux qui le gèrent ne veulent pas de catastrophe hollywoodienne, car ils sont aussi des habitants de la Terre.

La question « que faire » sera traitée demain. »

.