Newsletter : Que se passe-t-il ?
Vadim Zeland - Covid19 - Message 4

Newsletter : Que se passe-t-il ?

QU'EST CE QUI SE PASSE ? COMMENT SE POSITIONNER FACE A CES REALITES ?

« C’est assez étonnant comme contraste : Je me sens extrêmement à l’aise et  ressens un réel bien-être, confinée chez moi avec mes deux chats, alors que tant de gens – proches de moi ou non, tous lointains, confinement oblige -, souffrent en ce moment de réalités dramatico-surréalistes pour autant de raisons différentes, certaines en rapport direct avec la crise sanitaire ou avec le confinement et les innombrables conséquences que peut avoir celui-ci créant des situations particulières. Bien qu’il y ait du confort, être confiné pour beaucoup d’entre nous c’est une sortie de zone de confort.

TOUT CA se passe alentour, alors que moi, je vais super bien. Même j’ose le dire : j’en profite. Avec beaucoup de compassion alors je pense à ceux-là qui subissent des vents de travers et souffrent. Faute de pouvoir les aider directement, je les invite à ma fête. A eux, j’offre ma vibration d’abondance, de paix, de joie et d’amour – à moi, je m’offre de les ressentir et de les irradier vers eux. N’est-ce pas le mieux que je puis pour tous ? »

Claire van Gheluwe – Co-pilote du C.T.F 

La réalité collective que nous vivons actuellement est un moteur formidable pour le développement de nos compétences à faire des sauts quantiques dans la pratique de Transurfing et pour la manifestation de nouvelles réalités très heureuses pour soi, ce qui ne peut qu’influencer l’ensemble.

PARVENEZ-VOUS A VOUS SENTIR HEUREUSE, HEUREUX EN CETTE PERIODE PARTICULIERE ? QUEL EST VOTRE NIVEAU DE SATISFACTION, DE PLENITUDE INTERIEUR ?

Dans cette newsletter, nous vous relayons plus bas les récents messages transmis par Vadim Zeland à propos de l’actualité. Vous le verrez, c’est avec une grande clarté, le style posé mais direct que nous lui connaissons qu’il répond à la question « Que se passe-t-il vraiment ? »

Notre rôle, est de vous relayer ces informations, pas d’alimenter un débat. Mais il consiste aussi à vous faciliter le développement de vos moyens d’adopter le juste positionnement en toute chose, celui de l’Observateur. L’Observateur dispose des attributs de notre intelligence préfrontale

En tant de crise, il est idéal de renforcer son assise sur notre système intérieur. Car qui dit crise dit forcément aussi opportunités, possibilités de transiter vers un mieux. Rien de l’avenir collectif n’est encore fixé sur une seule variante. Nous avons le pouvoir ensemble de co-créer un bel avenir pour les Hommes et pour la Terre. Cela passe forcément par le nourrissement intérieur d’une réalité personnelle, d’une conscience, d’une vibration plus brillante, lumineuse, calme, heureuse et créative. C’est de cette simple et efficace façon que nous assumons notre responsabilité et notre pouvoir sur notre bonheur intérieur, par un vécu agréable dans notre couche du monde. C’est ainsi que nous favorisons pour tous la meilleure version de la réalité commune à venir.

Transurfing n’est pas du monde des Bisounours. Pratiquer Transurfing ce n’est pas fuir ou nier la réalité, c’est composer l’image de la réalité que l’on choisit, telle que nous souhaitons la fixer dans l’instant pour la manifester bientôt, au départ de la réalité présente, bonne ou mauvaise n’a que peu d’importance.

Au contraire d’une fuite c’est un engagement à caractère citoyen, politique, solidaire également parce que la pratique de Transurfing suppose un développement qui questionne nos zones de confort et nos habitudes, qui remet de l’ordre dans nos importances / valeurs / besoins et réactualise notre vision/perception du monde en l’élargissant sans cesse – tout ce dont a besoin le changement pour advenir.

Le dernier est celui qu’il a publié ce matin le Mardi 31 Mars 2020

« Encore une fois, la bonne vieille question : que se passe-t-il ? Et la même réponse : un jeu à l’échelle mondiale.
 
Qui tire au sort ?
Les structures supranationales, ou comme on les appelle, « le monde en coulisses », « le gouvernement mondial », ou pour ainsi dire, « les architectes de la matrice ». Et vivons-nous dans une matrice ? Eh bien, oui, vous ne le saviez pas ?
 
Mais les gens meurent, n’est-ce pas ? De quel genre de pièce de théâtre s’agit-il ?
D’autres maladies telles que le cancer, le diabète, les risque cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux – font des dizaines de millions de morts. La grippe saisonnière habituelle en emporte plus d’un demi-million. Tous ces gens meurent en ce moment même. Pourquoi personne ne fait attention à eux? Parce que votre attention est manipulée.
 
Des médecins sensés (ne souffrant pas de psychose), en regardant de manière déconcertante la « pandémie » déclarée, ont déjà accépté le concept de « maladies non contagieuses ». Il s’agit évidemment d’une épidémie d’information, ou d’une pandémie de la peur. Il est déjà prouvé que les autorités obligent les médecins à diagnostiquer les patients souffrant d’IRA (infections respiratoires aiguës). L’hystérie est gonflée artificiellement.
 
Dans quel but ?
Personne n’en est sûr. Mais nous pouvons supposer que c’est le cas :
  • Réingénierie du monde, en déplaçant le centre du pouvoir des États-Unis vers la Chine, par exemple.
  • La redistribution de la propriété mondiale, la destruction des uns et l’enrichissement des autres.
  • Orienter la crise économique dans une direction gérable.
  • Resserrement du contrôle sur les États et les personnes.
  • Et la réduction de la population, entre autres choses.
 
Toutefois cette dernière – par le biais de ce virus – n’est pas dangereuse. Ou plus précisément, elle ne doit pas être si dangereuse, sinon elle pourrait se retourner contre ceux qui l’ont lancée. Le virus n’est qu’une distraction au regard des principale manipulations qui ont lieu en arrière-plan.
 
Mais pourquoi des peuples et des nations entières obéissent-ils à ce spectacle ?
Parce que les principaux MEDIAS sont entre les mains de marionnettistes de l’ombre. C’est de là que vient le virus de l’information. Tous les autres MEDIAS, de rang inférieur,
rattrapent leur retard, parce qu’ils ne peuvent pas se taire sur ce dont parlent les gens importants.C’est ainsi qu’éclate une épidémie d’information.
 
Et les fonctionnaires gouvernementaux sont obligés de prendre des mesures, au moins pour être rassurés, sinon ils peuvent être accusés de négligence et démis de leurs fonctions.
 
Il reste encore beaucoup de questions, nous les examinerons progressivement. Du point de vue de Transurfing et de Tufty, nous allons simplement nous promener dans ce film et le regarder. Il n’y a rien à craindre. Ce n’est pas grave. »

ET MAINTENANT ? FAITES VOUS VOTRE OPINION ...

Nous vous laissons à votre journée de confinée-confiné en ne doutant pas que vous avez tous les moyens d’en jouir et d’en retirer beaucoup d’avantages, sur lesquels vous focusez, en vous mettant en location de la situation.

Claire et Gabriel – Co-pilote du C.T.F